Si le bonheur appartient à ceux qui se lèvent tôt, tel est le cas pour le croissant baklava de Gjusta. Un feuilletage parfait, un goût de beurre comme on n’en fait pas ailleurs, des pistaches concassées et du sucre glace pour se lécher les doigts une fois le butin dévoré… Ces merveilles élaborées par Nicole Rucker (qui a depuis ouvert Cofax, mais sa science perdure) disparaissent comme neige au soleil de Venice Beach. Mais heureusement, les lots de consolation ne sont pas mal non plus. La tarte framboise-rhubarbe est présentée comme une galette à l’ancienne, avec de gros grains de sucre roux. La burrata fouettée se dévore à même le pot, en trempant de gros morceaux de pain — pain que l’on ne présente plus, tant les meilleurs chefs de Los Angeles se fournissent ici. Le falafel sandwich est digne de la rue des Rosiers, alors que le pastrami rivalise avec celui de Russ & Daughters. Si les petites tables brinquebalantes de la terrasse vous intimident, Gjusta tape aussi dans le take-away, tel un véritable deli du Lower East Side : fromages d’antan, conserves à collectionner et cured meat capable de convertir le plus orthodoxe des vegans… Devant tant de merveilles, le plus dur chez Gjusta reste de choisir. Et surtout de faire la queue.

 

Adresse : 320 Sunset Ave, Venice, CA 90291

Horaires : Lundi-Dimanche 7h-21h

Menu : gjusta.com

Réservations : Sans réservation

Style : Californien

Prix : Salades $12, Sandwiches $12-15

Quartier : Venice

Parfait pour : Déjeuner

Sinon, pensez à feuilleter le livre de Travis Lett: Gjelina: Cooking from Venice, California !