Entrer dans un restaurant de Koreatown et y croiser David Chang est un bon signe. Et si le chef de l’empire Momofuku est lui-même en train de dîner avec le rédac chef de Lucky Peach, nous sommes dans l’obligation de faire une chronique sur ce lieu qui semble rassembler tous les pontes new-yorkais de passage en Californie. Soban n’a rien d’attirant à première vue : salle glaciale éclairée par des néons, odeur de friture qui s’imprègne sur les vêtements… Mais quatre éléments sur la carte pardonnent toutes ces imperfections : 1. Les banchan, des petits accompagnements rectangulaires qui sont servis dans tous les restaurants coréens. Mais ceux-là sont nombreux, colorés, préparés avec le plus grand soin : bambou en pickles, haricots rouges confits, racine de lotus, kimchi, céleri braisé… 2. Le galbi jjim, des short ribs marinées à l’ail et aux fruits secs, cuites à feu très doux pour la plus grande tendreté. 3. Le bibimbap qui, pour 8 dollars, est le meilleur que l’on ait croisé en dehors de Corée. 4. Le crabe cru, servi entier sur un bouillon au soja, et qu’il faut manger tel quel pour les plus téméraires. Quatre raisons, donc, de visiter Soban, à moins que l’on y aille uniquement pour faire du celebrity-spotting.

 

Adresse : 4001 W Olympic Blvd, Los Angeles, CA 90019

Horaires : Lundi-Dimanche 10h-22h

Menu : Soban

Réservations : (323) 936-9106

Style : Coréen

Prix : Bibimbap $8.5, Plats $12-30

Quartier : Koreatown

Parfait pour Déjeuner, Dîner